boulettes japonaises tsukune

Boulettes de volaille japonaise Tsukuné

27 octobre 2021Damedekaro

Ces boulettes sont préparés traditionnellement au Japon avec du poulet, Tsukune » vient du verbe « tsukuneru » qui signifie « malaxer puis modeler ».

ici je les prépare avec de la dinde (du filet mignon de dinde précisément) et c’est économique et tout aussi bon.

Elles sont faciles à faire et plairont aux petits comme aux grands.

Il est tout à fait possible de le cuire à la plancha ou dans une poêle. Je vous conseille de doubler les quantités et d’en congeler la moitié. Ainsi ce sera un gain de temps pour la fois suivante, et tant qu’on est les mains dans la farce à faire les boulettes autant en faire plus .

Ces boulettes sont glacées à la sauce Teriyaki. Pour gagner du temps et vous simplifier la vie, vous pouvez trouver de la sauce toute prête dans les rayons asiatiques, faites juste attention aux ingrédients et éviter celles qui contiennent trop d’additifs. Je prends celle ci quand je n’ai pas le temps de la faire.

On peut aussi les servir sans les glacer, en les faisant griller/dorer dans une poêle et en les intégrant ensuite dans un bouillon de légumes dans lequel vous ajouterez les légumes de votre choix (par exemple : carottes, champignons noirs, navet, chou asiatique)

tsukune (boulettes)

Boulettes de volaille japonaise Tsukuné

Carole et ses casseroles
Ces boulettes plairont aux petits comme aux grands !
Type de plat Plat principal
Cuisine Japonaise
Portions 30 boulettes

Ce qu'il vous faut :

  • 650gr de dinde (si possible du filet mignon)
  • 2 cuil. à café de ciboulette fraichement hâchées
  • 2 cuil. à soupe de sauce soja (claire)
  • 2 cuil. à soupe de fécule de maïs (maïzena)
  • 2 cuil. à soupe de chapelure (normal ou panko)
  • 2 blancs d'oeuf moyen
  • 2 cm de racine de gingembre fraiche
  • 200gr de blancs de poireaux (frais ou surgelés)

Sauce Teriyaki

  • 8 cuil. à soupe de mirin (cf conseil)
  • 4 cuil. à soupe de sucre (sur complet pour nous)
  • 8 cuil. à soupe de sauce soja claire (ou )
  • 1 cuil. à soupe bombée de fécule de maïs

On s'y mets...
 

Si vous souhaitez faire la sauce Teriyaki

  • Mélanger tous les ingrédients dans une casserole et faire chauffer pour que le sucre fonde et que la sauce épaississe. Réserver.

Préparer les boulettes :

  • Si le blanc de poireaux est surgelé : le laisser décongeler au préalable et le faire revenir dans un peu d'eau d'huile pour que l'eau de végétation et de surgélation s'évapore.
  • Dégraisser et dénerver les filets mignons de dinde (ou le faire faire par son boucher volailler)
  • Eplucher et râper le gingembre.
  • Couper la dinde en cubes.
  • Dans le bol du mixeur mettre du blanc de poireaux, des cubes de dindes, et le gingembre et la sauce soja, mixer le tout pour obtenir une farce.
  • Ajouter ensuite les blancs d'œuf, la ciboulette, et la chapelure, ainsi que la fécule de maïs. Mélanger bien !
  • Former des boulettes de la taille d'une noix en vous humidifiant les mains. Si la pâte colle vraiment trop vous pouvez ajouter un peu de chapelure supplémentaire.

Cuisson des boulettes à la poêle ou à la plancha :

  • Verser un peu d'huile neutre ou de sésame dans une sauteuse ou poële ou sur la plancha chaude, et les faire revenir pour qu'elles soient dorées de tous les côtés.
  • Ajouter la sauce Teriyaki et enrober les boulettes dedans, la sauce doit un peu caramélisée.
  • Ajouter des graines de sésame et servir (avec du riz par exemple)
Un conseil, une astuce ?
Mirin : le mirin est un vin de riz sucré, vous pouvez le trouver en magasin spécialisé, sinon vous pouvez le remplacer par : du vinaigre de riz et un peu de sucre, du vin sucré type marsala par exemple, un vin blanc sec avec un peu de sucre, un vin blanc sucré type monbazillac ou un muscat, du saké et un peu de sucre ou de miel...
Gingembre : je conserve mes racines de gingembres frais au congélateur, je découpe les racines en morceaux et je les stocke dans un sac au congélateur. Ainsi on en a toujours sous la main et il reste intact. Une petite cuillère pour ôter la peau. La râpe type microplane pour le râper est idéale.
Congeler des boulettes : je les façonne et les pose à plat sur une plateau, j'entrepose le plateau au congélateur, une fois congelées, je stocke les boulettes dans une boite hermétique ou un sachet.

Vous aimez le blog, vous aimez cette recette, vous l'avez même testé ? N'hésitez pas à partager !

Mentionnez sur Instagram @casserolesdecarole ou #casserolesdecarole

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Précédent Suivant