coulis de tomates au four

Coulis de tomates – sauce tomates

28 août 2017Damedekaro

Avec les savoureuses tomâtes du jardin ou celles du maraîcher on peut préparer facilement un coulis de tomates et le conserver pour l’hiver.

Cette recette est aussi parfaite pour ne pas gâcher les tomates du jardin qui sont souvent mûres toutes en même temps !

Ce coulis (cette sauce) pourra vous servir pour faire des lasagnes, sauce bolognaise par exemple ou être intégrée dans des plats mijotés…elle peut aussi se servir froide avec une terrine. 

Je vous donne ma façon de procéder : pour encore plus concentrer les saveurs des tomates je préfère les cuire au four avec la même technique que j’utlise pour les tomates confites….mais moins longtemps et ensuite les passer à la moulinette pour ôter la peau et les pépins. J’ai fait le choix de laisser ce coulis le plus nature possible…pour l’accomoder avec tout !

 

coulis de tomates (au four)

COULIS DE TOMATES – SAUCE TOMATES

2kg de tomates bien mûres 
ail 
herbes de Provence
sel
sucre en poudre 
huile d’olive

  • Laver et essuyer les tomates, les couper en 4 dans le sens de la longueur
  • Sur une plaque anti adhésive ou un grand plat, mettre un filet d’huile d’olive
  • Ajouter les quartiers de tomates, parsemer d’herbes de Provence, saler et ajouter un tout petit de sucre sur chaque quartier.
  • Déposer les gousses d’ail en chemise  entre les quartiers (j’en mets 3 ou 4 pour une plaque de tomates)
  • Verser un filet d’huile d’olive par dessus les quartiers 
  • Enfourner th.150°C pour 30 minutes environ …en fonction de votre four et de la taille de vos tomates (ainsi que de leur teneur en eau)la cuisson peut être plus ou moins longue…
  • Sortir la plaque du four et passer les tomates à ma moulinette avec le jus (huile d’olive et herbes), éplucher l’ail qui est confit et le passer à la moulinette avec les tomates.

 

Conservation du coulis :

  • Au congélateur : dans des sachets, pour obtenir des  portions on peut le congeler dans des bacs à glaçons (un fois gelés on stocke les glaçons dans une boite hermétique), on peut aussi le mettre sous vide avant de le congeler.
  • Dans des bocaux de verre : au préalable ébouillantés et remplis, on les ferme et on les stérilise en les mettant à bouillir pour 30 min minimum. Ils refroidissent dans la cocotte. Quand l’eau est froide, on les sors, on les essuie, on les étiquettes et on les stocke dans un endroit frais et sombre.

 

Mes trucs et astuces :

  • Ail : je ne l’épluche pas ainsi il est protégé durant la cuisson par contre je l’écrase avec la paume de la main pour que les saveurs se diffusent plus facilement.
  • Herbes de Provence : on peut les remplacer par thym et romarin du jardin
  • Passage à la moulinette : il permet d’ôter la peau et les pépins.
  • Votre coulis est trop liquide : Le mettre dans une casserole et le faire cuire à nouveau pour qu’il réduise et épaississe.
  • Votre coulis est trop acide : ajouter une pincée de bicarbonate de soude pour neutraliser l’acidité
  • Ce coulis ne comporte pas d’oignons mais cela ne me pose pas de problème car je l’ajoute au moment de le cuisiner !
  • Avec 2 kg de tomates j’ai obtenu 1kg env. de coulis : la quantité de coulis va dépendre de la teneur en eau, peau et pépins de vos tomâtes, elle est donc variable !

2 Commentaires

  • Poire et Cactus

    28 août 2017 at 19 h 32 min

    Moi qui déteste le gaspillage alimentaire (le gaspillage tout court d’ailleurs)… j’aime vraiment beaucoup ta rubrique anti-gaspille !!!

  • Chris

    28 août 2017 at 19 h 32 min

    Rien de meilleur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Précédent Suivant