gnocchi butternut

Gnocchi de butternut

30 novembre 2020Damedekaro

Ces gnocchis sont très agréables à déguster, il est tout à fait possible de les réaliser sans gluten, ici je les ai préparé avec de la farine de riz , on peut aussi privilégier une farine igbas comme la farine d’épeautre complète.

Vous pourrez les accompagner d’une sauce de votre choix. J’en ai plusieurs sur le blog qui iront très bien avec :

ou tout simplemet :

  • une crème de parmesan : du parmesan fraîchement râpé que vous aurez fait fondre doucement dans de la ricotta ou de la crème (fraîche ou végéltale)
  • une crème de chèvre : du chèvre frais fondu avec de la ricotta ou de crème (fraîche ou végétale)

gnocchi de buttenut

GNOCCHI DE BUTTERNUT

1 courge butternut – 425g de pulpe
filet d’huile
épices de votre choix
1 oeuf
60g de parmesan ou pécorino
100g de farine (ici farine de riz)

  • Couper à l’aide d’un grand couteau des rondelles de 1cm env dans la courge et oter la peau et les graines.  Couper des morceaux de taille identitque et les déposer sur une feuille de papier cuissson avec un filet d’huile  et ajouter les épices.
  • Enfournet th 175°C pour 30 à 40 min, le temps que la courge soit tendre.
  • Sortir du four et à l’aide d’une fourchette l’écraser pour obtenir une purée. Laissez là refroidir.
  • Ajouter l »oeuf et mélanger.
  • Ajouter progressivement la farine en mélangeant bien.
  • Former les gnocchi entre vos mains humides.
  • Mettre une sauteuse d’eau à chauffer, ajouter un peu de sel et lorsque l’eau est frémissante y plonger les gnocchis, quand ils flottent les sortir à l’aide d’un écumoire.
  • Les faire dorer dans un peu de beurre et d’huile et les servir avec la sauce de votre choix.

Mes trucs et astuces :

  • Butternut : de saison de Octobre à Janvier, comme toutes les courges elle se conserve très bien dans un endroit frais et sombre. Ici, en la faisant cuire au four les saveurs sont concentrées et il n’y a pas d’humidité supplémentaire. Si la purée est très humide, vous pouvez la mettre dans une casserole sur feu doux et la remuer pendant quelques minutes pour que l’humidité s’évapore et que la purée s’assèche.
  • Epices : vous pouvez les mettre lors de la cuisson de la courge ou bien en ajouter au moment de la préparation des gnocchis.
  • Cuisson : pour la cuisson l’eau ne doit pas bouillir sinon elle risquerait d’abimer les gnocchis et de les casser. Le passage dans le beurre et l’huile n’est pas obligatoire mais il apporte de la gourmandise.
  • Farine : la quantité risque de varier entre le type de farine et la qualité de la courge et son degré d’humidité.
  • Pour info : j’ai optenu 36 gnocchis, la quantité varie en fonction de l’ajour de farine et de la taille de vos gnocchis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Précédent Suivant